Au revoir Hongrie, salut Croatie 2

Aujourd’hui on a quitté Budapest, après avoir passé la nuit dans la voiture, Lolo et moi nous sommes révéillés assez tôt et du coup on a profité pour sécher nos affaires encore mouillés de la veille.

Le besoin d’une bonne douche se fit alors sentir, nous nous sommes donc empressé de réveiller Tom qui était temporairememt le gardien du précieux gel douche. Persuadé des capacités sans faille de Tom (développées très largement par lui meme dans le post précédent narrant la mésaventure des tentes) qui, de plus, avait deja perdu le gel douche une première fois et ne pouvait donc en toute logique pas reproduire cette erreur, nous partions confiant effectuer notre requète. Et là … quelle ne fut pas notre surprise quand nous découvrimes que Tom, cet homme qui précisément avait pensé à fermer la porte de sa tente la veille, avait de nouveau oublié le gel douche et le shampoing dans les sanitaires, les abandonnant au premier italien (ou français) venu. Bien sur , cette anecdote pourra sembler sans grand interet au lecteur que vous etes mais elle constitue pour gabi et moi une réponse indispensable au post calomnieux et ultra romancé dont nous avons été victimes.

On a donc laissé derrière le camping mais avant partir de Budapest on voulait visiter le fameux Statue Park, un parque où ils ont regroupés et placés toutes les statues et/ou monument faisant l’éloge du communisme. En regardant vite sur la carte on a remarqué que le parque n’était pas vraiment sur Budapest mais dans la périphérie…vous la sentez venir la loose…

On s’est perdu bien entendu et on a fait plusieurs fois un morceau d’autoroute, avant de retrouver la bonne route. Tout cet effort pour enfin retrouver le parque, qui malgré son sens de l’humour et les statues du communisme, manquait un peu de punch. L’humour reposé surtout sur le souvenir shop avec les tubes du communisme, t-shirts avec des blagues communistes (East Park; avec les fondateurs du communisme en South Park), Traband, The Simple Red Band, World Tour 1917-1989; Lenine, Marx, Engels, Staline), chausettes, pins, gourdes, affiches,… Les statues gardaient un style assez unifié (inspiré du carré) avec des messages souvent subtiles et complexes (i.e. la femme tient le pain, l’homme tient une mitraillette).

On avait faim donc et afin de continuer avec notre élan de manger des plats typiques, on est allé à McDo (pour notre défense tout était fermé, apparamment c’était un jour férié ce lundi). Par la suite on a repris la route, destination Croatie, en faisant un arrêt dans le fameux lac Balaton.

On trouvé le lac sans problème (il fait 78km de long), et on est rentré dans un village Arcachon style, pour le visiter. On commençait à descendre de la voiture pour admirer un peu le panorama, quand des vents tempestives se sont abattues sur nous. On voyait les radeaux, les voiles des personnes, emportés par le vent, les arbres se plier et même nous on avait un peu du mal à marcher droit vers la voiture, pour reprendre la route.

En traversant la frontière Hungaro-Croate, on a remarqué une petite 405 avec des roots qui se faisaient intégralement fouillé…et effectivement ça n’a pas raté (les desavantages de voyager avec un tiers mondiste), on nous a fouillé aussi. Cependant le douanier, ou fouilleur, a juste regardé dans la voiture et dans nos sac à mains, mais pas dans nos sacs de voyage…

Enfin on s’est arrêté prendre un petit cappuccino et c’était reparti pour Zagreb. Le camping fut très facile à trouver, il était sur l’autoroute, à côté d’un motel. Après poser les affaires on est parti pour le centre ville en traversant le périphérique qui est distancé d’au moins 5km du centre ville…pour une ville de 800mil habitants. On s’est promené un peu, on a mangé de tranches pizza et on a visité un peu le centre historique.

Après on est rentré, on a surfé un peu sur l’Internet gratuit de la reception du motel (auquel on ne pouvait rien brancher, c’est pour ça qu’on n’a pas posté). Demain on se dirige vers Zadar, la cité des dieux anciens.

2 thoughts on “Au revoir Hongrie, salut Croatie

  1. Reply Pierrot Août 25,2007 11:51

    Putain, impressionant le vent, vous etes sure que vous etiez pas pres du mexique … La ou il y a les ouragans??? Claaasssseeee

  2. Reply maillle-kheul Août 26,2007 12:20

    ça manque de jeux de mots style hongrie sous le soleil …

Leave a Reply