Arrivée à Prague… 2

Ce matin on a failli rater le réveil parce que j’avais changé la puce de mon téléphone, et en remettant la puce française je me suis trompé entre AM et PM (pour ma défense il était midi et je ne me rappelle jamais si midi est PM ou AM, et je viens de l’Amerique Latine où l’on utilise le AM/PM…)

Fin bon je me suis révéillé et je suis descendu pour voir si le ptt dej était inclus (on sait jamais, cf. le voyage au Venezuela avec Mélinée, Nono, et Tom) il était 9h50, et j’ai appris que le ptt dej était inclus mais qu’ils arrêtaient de servir à 10h…je suis monté en speed pour réveiller les deux autres. On a pu manger (céréales, café, jus d’orange, tartine de nutella et pas de charcuterie Allemande, yes!) on a payé la chambre et puis on a quitté le souvenir de nos mesaventures, en s’éloignant de la ville de Freiburg.

Puis on a bien roulé, en passant par Karlsruhe, Heidelberg et on a repris notre route vers l’Est. Après quelques heures de route on s’est arrêtés à une dizaine de bornes de Nuremberg. Là, on s’est posés dans un ptt resto Allemand, dans une station à essence. On a commandé des pâtes (normal…) avec des bières (plus normale déjà), et on a fini avec des capuccinos 😉 Les pâtes n’étaient pas magnifiques, mais pas non plus déguelasses. Dans tout les cas on s’est bien reposé (on est resté 2h dans la station), et on a pu, après beaucoup de traduction et de galère, se connecter sur internet utilisant le wi-fi payant de T-Mobil (à la fin on avait demandé à la serveuses qui nous a indiqué comment s’était facile de se connecter…).
Quelques remarques sur l’Allemagne; les Allemands sont gros (la preuve) :
– les bacs à douches font au moins 20cm de plus de chaque côté,
– les cannettes de bières sont de 1l, 2 fois plus gros (comme leurs ventres) !

Par contre les Allemandes ne sont pas toutes des Gretchen avec des tresses, il y en a des pas mal!

En Allemagne dans la station à essence on dispose de tout et on est prêt pour toute eventualité; des menthes pour l’haleine dans les chiottes et des accessoires sympathiques (cf. photo).

Après avoir corrigé le niveau huile dans la 405, on est repartis, et malheureusement la loose nous avait à nouveau rattrappé. Un accident sur l’autoroute, à pas plus de 2km de Nuremberg, nous a obligé à nous arrêter. On en a profité pour s’inquiéter sur le compteur d’huile (on était pas sûr qu’il indique la température, le niveau ou la pression) mais en tous cas il était bas. Mais finalement (après une consultation dans le manuel et à 24h route assistance M. Granger :p) on a conclu que ce n’était pas grave. Entre temps, Lolo et moi on faisait avancer la voiture dans les bouchons en la poussant (dans un souci écologie, économie et d’exercice). Après 40min d’immobilité, on a décidé de prendre la sortie qui était à 100m, sauf qu’en la prenant on a pu remarquer que les autorités venait de dégager la route… après un demi tour rapide on s’est reinsérés dans l’autoroute et on est repartis.

On avait bien avancé par la suite (à l’exception d’une légère déviation lorsque l’autoroute inachevée nous a demandé de prendre une nationale pour la rejoindre par la suite, on l’a prise à l’envers… normal).

Ça y est! On a traversé la frontière! On s’est fait fouiller avec des gants en latex et tout. Il y a avait une charmante douanière Tchèque mais malheureursement ce n’était pas elle qui nous a révisé (pas de toucher rectal je vous assure!), mais ils ont quand même bien regardé dans nos sacs et dans la voiture.

Juste après ça, on s’est garés 20 mètres plus loin pour se remettre de nos émotions, en buvant les 3 dernières Kro qui nous restaient. Détail amusant, on a découvert un peu plus tard qu’en République Tchèque, il est illégal de conduire avec la moindre trace d’alcool dans le sang. Et nous, 30 secondes après avoir passé la frontière, on a bu des bières en regardant les douaniers dans les yeux. « On s’en fout on est français » (leitmotiv du voyage).

On a acheté la vignette pour les autoroutes tchèques (Conseil: achetés des Kouronnes tchèques avant d’acheter la vignette, sinon vous vous fait niquer de 2 ou 3 €), on a mis de l’essence V-Power Racing à 100 octanes (pas de 98 en Tchéquie). Et maintenant en route vers Prague (ou comme on dit ici Praha). Ce qui a inspiré toute une suite de blagues puissantes à Lolo.

En arrivant à Prague on a essayé de prendre un chemin « plus rapide » pour arriver aux campings. Evidemment on a loosé en pensant qu’on pouvait être plus fort que Mappy ou Google Maps (sans plan). On a dépassé l’aéroport, on s’est retrouvés dans un village semblable à celui de Resident Evil 4, et puis on a bravement décidé de faire marche arrière. On a réussi à se retrouver (en demandant quelques fois et avec des repérages aproximatifs) sauf avec le temps qu’on avait perdu dans les bouchons il était trop tard en arrivant aux campings… c’était reparti pour un hôtel. 2100 Kc la nuit (~28 Kc -> 1 €), et on a eu le droit à une chambre de 50m2, avec télé et tout, hôtel 3 étoiles 😉 Dans la chambre on avait la dalle donc, normal on a fait des pâtes avec notre camping gaz sur notre terrasse (Romano style). On a mangé en regardant la finale de Tennis Femmes Los Angeles sur Eurosport, en mangeant nos pâtes avec des tartines de terrines. C’est bon par contre demain on conduit pas!

2 thoughts on “Arrivée à Prague…

  1. Reply miloche Août 13,2007 16:13

    C’est sûr qu’à choisir entre le vieux camping tchèque et l’hôtel trois étoiles, ya pas photo… et y’avait un mini bar au moins? Zavez fait des provisions de shampoing gratuit??

    Rien à voir mais devait pas y avoir une fille avec vous?

  2. Reply Pierrot Août 16,2007 01:18

    aaahhhhhhhhhhhh quel soulagment d’entendre de quelqu’un d’autre que moi qu’il y a des filles mignones en Allemagne !!!!!

    Belle performance pour le coup des bieres a la frontiere parceque les douanier tcheques…. meme si ils doivent etre facilement corruptible, ils sont pas mal impressionant dans mes souvenirs…. Chapeau bas messieurs !!!!!

Leave a Reply