27 août

Initialement posté le 29/08/2005 03:11:44 sur mon ancien site web

Dernière étape de notre voyage, Upata-Caracas. On part à 5h du matin, on arrive à 20h chez la maman de Gabi. En route on s’arrête déjeuner (à 8h) à Ciudad Bolivar, sur les rives de l’Orinoque, première ville libérée des espagnols par Simon Bolivar.

Nous avons donc mangé des hot-dogs en regardant le fleuve et les pêcheurs. Ça ça fait baroudeur. Après ça, et sur une demande de Miguel (notre pote espagnol) on va visiter le centre de la vieille cité coloniale, la Cathédrale, la « Plaza del Libertador » (Bolivar), et la maison où s’est déroulé le « Congreso del Agostura » concret au cours duquel les pleins pouvoirs ont été donnés à Bolivar pour diriger le pays. Dans le centre les maisons sont rouges, vertes, bleues, de toutes les couleurs, on en prend plein les yeux, vraiment magnifique.


Après ça on retourne dans le bus pour la suite du trajet, on s’arrête à midi pour manger dans un vrai restaurant de pêcheur, au bord de la mer. On y mange des crevettes roses, des poissons à la plancha de là-bas qui viennent de sortir de l’eau, vraiment délicieux.

À 20h on arrive à Caracas, on dit au revoir à nos nouveaux potes, on s’échange les adresses mails, on se dit qu’on passera en Galice les voir, ils viendront en France, on se reverra c’est certain, les adieux sont déchirants (la savane ça rapproche). Et puis on va prendre une douche et on commence à oublier les prénoms…

Leave a Reply