24 août

Initialement posté le 29/08/2005 04:20:35 sur mon ancien site web

Aujourd’hui journée de baroudage dans beaucoup de magasins à touristes. À midi on décide d’aller manger brésilien…. au BRAZIL!!! On passe donc la frontière et on se retrouve au pays de Pelé, de la samba, des tongues et des strings. Grand moment d’émotion au moment de passer la frontière, nous allons enfin poser le pied sur la terre sainte de la ficelle. La première chose que l’on voit après le poste de douane est un terrain de foot, la seconde un magasin de tongues. On fait les magasins à touristes avant de nous rendre dans un restaurant « à volonté ». On y mange des plats typiques, beaucoup de viande, de haricots et du manioc en assaisonnement. Quand on ressort on a plus faim, on va acheter nos souvenirs (un splendide bandana de baroudeur au couleur du Brésil pour Gabi et moi, des tongues pour Tom et un string pour Mélinée) et on retourne au Vénézuela.

On se rend sur le site de la « Quebrada del Jaspe« , ou « Petite chute de jaspe ». Une petite chute d’eau magnifique ou l’eau coule sur des roches entièrement en jaspe, cette pierre semi précieuse rouge orangé. Vraiment magnifique, si on excepte la horde de touristes qui se baignent sous la cascade en maillot fluo et cassent l’harmonie picturale. En rentrant au bus on découvre un gisement d’escalite, à voir dans la vidéo.

Ensuite nous nous rendons au « Salto de Arapena« , chute d’eau autrement plus puissante que la précédente. Plus impressionnant mais moins jolie. Tout cela bien évidemment sous les attaques incessantes des « poulis-poulis« , ces petits insectes piqueurs qui affectionnent tout particulièrement les rivières touristiques sur les coups de 17-19h, et les touristes qui vont avec. A ce propos, merci maman pour le « Mousti Cologne », qui m’a permis de m’en sortir sans trop de séquelles.

Après ça on se rend dans le village indigène Pemon de « San Fransisco de Yuruani« , où l’on achètera encore des souvenirs. Dans la soirée une partie de billard au « Banana Camp » et on va au lit, fatigué de cette journée de baroudage dans les magasins à touristes.

Leave a Reply